Jargon de Femmes Noires à la portée de tous

Je préviens ceci n’est pas un post parodique, ou appelant au shitstorm, j’y ai pensé après le billet de Acontrario sur le jargon utilisé par certain-e-s sur Twitter qui peut ne pas être à la portée de tous. Je crois toujours que la plupart d’entre nous sont ouvert-e-s à expliquer de quoi on parle et à qui on s’adresse. Que quand certain-e-s se donnent la peine, comme plusieurs d’entre nous l’ont fait on arrive à s’y retrouver plus ou moins rapidement pour les termes utilisés mais il est important que cela soit fait.
Parce que oui, le but c’est pas de créer un microcosme mais d’arriver à sensibiliser le plus de monde que possible.
J’essaierais donc de mettre à jour au fur et à mesure ce petit précis/dico/fourre tout d’expressions.
Étant femme et noire, je vais m’intéresser qu’aux termes me concernant, parce qu’il y’en a trop et je veux pas dire de la merde j’invite donc tout le monde à faire autant si possible. Les blogs/ compte Twitter avec des termes un peu compliqués j’entend bien.

Mots utilisés par des féministes non blancs et leurs significations.

Intersectionnelle : concept sociologique développée par la féministe Kimberlé Crenshaw selon lequel les formes de domination et de discrimination comme le racisme, le sexisme et l’homophobie sont en liens. Ceux qui se disent intersectionnelles pensent que les rapports de dominations ne peuvent être expliqués en laissant de côté une forme ou autre de discrimination/rapport de domination.
Pour aller plus loin sur le sujet
L’INTERSECTIONNALITÉ EN QUESTION (1) : LA DÉPOLITISATION BLANCHE

POC : abréviation en anglais de Person of color, autrement dit personne de couleur ou toute personne non-blanche. C’est un terme principalement utilisé aux États-Unis.

Racisé-e-s : ce mot est souvent utilisé sur Twitter ou sur le blog de personnes non blanches mais si vous cherchez dans le dictionnaire, laissez tomber, car il n’existe pas. Il est utilisé pour parler de personnes non blanches encore une fois. Je ne vais pas débattre ici du fait que ce mot n’existe pas, juste ça m’arrange parfois de l’utiliser comme ça tout le monde mon monde voit de quoi je parle.

White Tears : C’est le fait pour une personne blanche de venir systématiquement se plaindre quand on essaie de parler de notre vécu/ nos expériences en tant que non-blanc. Exemple : on parle du racisme sur Twitter il y’a toujours quelqu’un qui débarque dans la conversation en mode Nous aussi on s’est fait traiter de sale blanc, c’est du racisme. Non ça n’a rien à voir le fait de comparer un système de domination et des cas de haine raciale (mais ça c’est encore un autre post de blog si Dieu et Ophélie me donnent la foi.)

IMG_3366-0.PNG
« Quelqu’un veut-il penser aux blancs 😢 » ça c’est un gif que moi j’aime bien balancer quand on me fait du white tears

Privilège blanc : Ce sont un ensemble d’avantages dont peuvent bénéficier uniquement les personnes blanches. Le privilège blanc c’est que la norme dans la société n’est pas être non blanc, je te vois t’offusquer mais c’est comme ça. Exemples type de privilège blanc : la recherche d’appartement, le contrôle de faciès et autres joyeusetés.
Pour aller plus loin : L’autre versant du racisme : le privilège blanc

Oppression : c’est une discrimination d’un groupe social par le système social et cela de façon systématique. Le racisme, le sexisme, la transophobie ou encore la grossophobie sont des oppressions. De part leur situation, les intersec (à l’intersection de plusieurs dominations comme on disait plus haut) subissent souvent plusieurs oppressions.

Appropriation Culturelle : C’est s’approprier des éléments de la culture d’un groupe social, comme les tenues traditionnelles , la musique et l’art quand la culture est minoritaire le plus souvent et le transformer ou/et tourner en ridicule.
Sur cette photo par exemple non seulement Katy Perry reprend tous les codes de la culture noire américaine mais c’est clairement fait pour se foutre de la femme noire cliché ghetto. Si, si. Moi cette expression je l’utilises juste pour me moquer.

IMG_3354.JPG
Pour aller plus loin : Petites notes sur l’appropriation culturelle

Enfin dernier mot et pas des moindres le Black Face : le Black Face consiste à se noircir la peau pour caricaturer un noir. Cette pratique remontant probablement au XVI ème siècle est raciste parce qu’il est utilisé pour se moquer (oui encore, c’est marrant se moquer des noirs il parait). Être noire étant mon « accoutrement » de tous les jours, permettez que je m’offusque de ceux qui trouve ça marrant de faire rire les copains en se mettant de la suie sur le visage. POINT
Pour aller plus loin : Pourquoi se déguiser en Noir n’est pas une bonne idée

Je n’ai pas l’habitude de bloguer. Je le fais rarement donc si vous souhaitez que j’allonge la liste avec des mots à ajouter ou vous trouvez certaines définitions problématiques. Faites moi savoir les Zinternet, dans le respect SVP.

Publicités

13 réflexions au sujet de “Jargon de Femmes Noires à la portée de tous”

  1. A reblogué ceci sur équimauveset a ajouté:
    Pour répondre aux accusations de communautarisme extrémiste ou d’intellectuelles autosatisfaites etc. dans le simple but de nier nos productions et positions politiques, voici un petit condensé.

    J'aime

  2. Tous ces mots (si je ne me trompe pas) viennent de milieu anglophone et ont été francisés. Quand est-ce que les milieux francophones (France, Afrique, Canada francophone, etc.) vont nous offrir des nouveautés terminologiques pour parler de nos expériences en tant que personnes racisées francophones qui n’ont pas toujours de liens avec les États-Unis ou le Canada anglais d’où ces mots proviennent?

    Petits ajouts sur l’appropriation culturelle:

    1) Ce n’est pas que transformer et/ou tourner en ridicule, c’est aussi une dynamique de pouvoir où des éléments culturellement significatifs sont adoptés par un groupe dominant qui opprime systématiquement le groupe dont il extirpe ces éléments culturels. Le contexte est important. Les groupes opprimés n’ont pas vraiment le pouvoir de décider librement s’ils préfèrent, ex., porter les cheveux crépus (naturels) ou les lisser tels que le dictent les standards de beauté juste pour s’amuser ou changer d’air/de style. Être noir(e) et décider ou non de porter ses cheveux d’une certaine manière ne sera jamais perçu comme étant « un choix juste pour le fun » parce qu’il existe des enjeux de pouvoir où le cheveu crépu est dévalorisé. Alors qu’une personne blanche peut décider de se faire des nattes ou des tresses plaquées et cela sera perçu comme un choix personnel, de mode. On pourra même dire à la personne blanche que ces cheveux nattés sont « super, avant-gardistes, et tellement cool », alors qu’on ne dira probablement pas cela à la personne noire ayant décidé de se faire la même coupe. Au pire, on les insultera, au mieux, on ne remarquera pas.
    On dira à une femme blanche aux lèvres charnues ou botoxées qu’elles sont sublimes et sexy, mais les mêmes lèvres charnues sur une femme noire sont soudainement trop « négroïdes ».
    On dira à une personne non-autochtone qui porte une coiffe amérindienne à un festival que c’est cool, très « in », alors qu’on reprochera à un amérindien de rendre les gens mal à l’aise s’il décide de faire de même. Qui plus est, il sera insulté qu’on utilise un symbol de sa culture pour faire un « fashion statement ».
    Bref, l’appropriation culturelle, c’est aussi de faire en sorte que, par des dynamiques de pouvoir, des éléments culturels soient « cool » chez les Blancs alors que ces mêmes éléments seront perçus comme étant « trop ethniques » chez les personnes racisées.
    2) L’appropriation culturelle récompense des personnes qui se sont appropriées d’éléments culturels de créateurs qui n’ont jamais été reconnus. Le Rock & Roll et sont origine est souvent associée aux blancs et à des noms comme Elvis Presley (et aujourd’hui encore, ce style de musique est dominé par des hommes blancs), alors qu’il a d’abord été créé par des afro-américains des années 1950s. La scène noire R&R fonctionnait bien auprès du public noir, mais il a fallu attendre Elvis pour que le public blanc s’y intéresse, que ce dernier soit par la suite nommé le « king of R&R » et toutes les répercussions que l’on voit encore aujourd’hui sur la scène musicale.
    Le rap est perçu comme étant une musique avant tout noire sans grand intérêt pour le public blanc. Les rappers noirs peinent à se hisser au sommet des palmarès et à être considérés comme de véritables artistes. Eminem et Iggy Azalea débarquent et soudainement, ils sont les rois et reine du rap, les meilleurs du genre et font du « vrai rap ».
    Enfin… l’appropriation culturelle est un sujet complexe et la ligne entre cela et l’échange ou l’hommage culturel sera toujours floue.

    Je ne connaissais pas l’expression « white tears », merci d’avoir partagé!

    J’ajouterais à la liste (encore des mots anglais, mais bon): WHITESPLANNING. Être blanc et faire la morale de manière paternaliste à une personne racisée sur ce qui devrait et ne devrait pas être considéré raciste, tout en exhibant son propre racisme (souvent sans s’en rendre compte).

    J'aime

  3. Je ne connaissais pas l’expression White Tears, en cela je vous remercie de l’avoir expliqué. Néanmoins, je trouve très regrettable le traitement de l’exemple que vous donnez, dans la mesure où, pour condamner une pratique de minimisation du racisme anti-noir, vous vous abaissez à justifier la pratique de racisme anti-blanc en tant que lutte contre un « système de domination ». Dès lors, vous considérez que la vendetta raciale est une pratique à encourager et à inciter.

    À mon sens, inverser les rôles n’est pas la meilleure solution pour supprimer le racisme, chacun donnant un argument à l’encontre de l’autre.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s